Rencontre l’amour.

RENCONTRE L’AMOUR.

Quand t’es un mec célibataire, un de tes premiers réflexes pour trouver une nouvelle amoureuse, c’est d’aller sur des sites de rencontres. Et il arrive fatalement de tomber sur pas mal de photos de profil assez reloues.

Avant toute chose, un truc surprenant à constater pour une petite majorité d’entre elles : plus une femme sera âgée, plus elle sera éloignée sur les photos, et plus ses cheveux seront courts. Et plus elles s’éloignent, ou se cachent, plus ça devient compliqué pour savoir s’il y a une affinité physique d’envisageable. (Le physique ne fait pas tout, certes, mais moi je lis les gens surtout dans les yeux).

Et donc, en likant ou passant des profils selon tes préférences, tu peux tomber sur des photos un peu reloues.

Photos un peu reloues :

– La photo mal cadrée : je comprends pas le concept. Sauf si la fille c’est « Double-face », là ok, je peux comprendre. Mais du coup, c’est pas super honnête de montrer que le meilleur côté.

– Y’a celle qui pose avec une amie et que tu sais pas laquelle des deux tu dois liker.

– Celle qui veut jouer la carte mystère romantique et poste une citation mais qui n’a pas compris que l’application ne proposait que des formats carrés. Et puis surtout, les citations, on s’en fout un peu. D’une parce que c’est une femme qu’on veut voir, et deux parce que la citation est souvent éculée et peu originale.

– Y’a la fille mais qu’en fait c’est un mec et qui pense qu’avec un prénom féminin on va pas deviner. Bon, il en faut pour tout le monde, mais moi je suis là pour rencontrer des femmes sans pomme d’Adam.

– Y’a celle qui abuse trop des bouches en cul-de-poule et/ou de ces filtres ridiculement éculés. Si je veux une chienne dans mon lit, je la prendrais autrement qu’avec ces filtres (vous me pardonnerez cet humour gras).

– Y’a la mère de famille aussi, qui cherche un nouveau papa pour le petit Christian car son ex est parti avec sa pute d’ex-meilleure amie mais qu’en fait, il la trompe aussi avec sa collègue de bureau. C’est triste, mais ça fait trop d’un coup là. J’ai le doigt qui tremble.

– Y’a celle qui cherche un amoureux de la boisson. Je ne bois jamais. Dommage.

– Y’a la femme mystère aussi. (A la place d’une photo noire, ça peut être une photo de chat, de paysage, de gros plan sur des genoux, une citation, une photo de célébrité, etc…). En général, soit elle est pas présentable, soir elle veut pas qu’on la reconnaisse, soir elle veut te parler des heures pour tester ta beauté intérieure, pour au final t’apercevoir que physiquement pour toi, ça le fera pas, soit elle… bref, perte de temps et d’énergie.

– Y’a aussi celle qu’en a plus rien à foutre.

– On peut parler aussi de celle qui n’est pas la même sur toutes les photos. La légende raconte qu’une femme change de coupe après chaque séparation.

– Y’a les timides, qui se cachent derrière leur animal de compagnie, ou tout objet susceptible de ne pas les dévoiler, un classique. Après, faut reconnaître, il est mignon ce petit chat. A deux doigts de l’inviter à prendre un bol de croquettes. Mais non, si ça se trouve, c’est un mâle.

– Ah, et y’a la femme qui te fait craquer direct, que tu lâches une « étoile » (coup de cœur) sur son profil sans te poser de question. Elle est reloue aussi, car tu sais qu’elle te répondra jamais en fait.

Les matchs.

Enfin, il arrive parmi tes likes qu’on te like en retour. On appelle ça un match. Et malgré ça, tu vas encore enchaîner des profils relous… La plupart du temps, je commence toujours par des messages originaux. Mais chaque profil étant différent, je repars toujours de 0, avec la même volonté. Et plus j’enchaîne les profils, moins j’ai envie de les amuser. C’est vrai, après tout, les femmes ça cherche un homme avant tout, pas un clown.

Parfois, il arrive que la fille ait un peu de conversation. Et elle m’amène à lui présenter mon travail graphique : « tu me fais peur, ça va pas être possible, salut ». Cette réponse est assez frustrante car elle me rappelle qu’il n’est pas simple de trouver des femmes à dépecer pour ma collection de peau qui décore ma cave. Des fois, il arrive que le feeling soit bon. Mais malgré ça, encore, tu te tapes des déceptions.

Mais j’essaie de les comprendre. La majorité a été blessée par la concurrence. Elles aussi ont perdu du temps et de l’énergie avec tout ça. Et peur savent repartir de zéro. Elles tombent parfois inévitablement dans des amalgames fâcheux qu ne font que mener à des échanges basés sur la méfiance, l’inquiétude et le désespoir.

Y’a ça et puis le fait que la plupart des hommes sont des loups en quête de plans-culs. Bon nombre de femmes précisent d’ailleurs dans leur profil que ce n’est pas ce qu’elles désirent et occultent dans leur description toute autre information les concernant. Et parmi tous ces messages à caractère sexuel, déplacés et ces photos de bites qu’elles reçoivent, il y a des gars comme moi qui partent avec de sacrés à-priori et qui sont souvent mis dans le même sac.

Envoie des putains de cœur.

Malgré toute cette perte de temps, d’énergie, et d’argent, il arrive que tu fasses quelques rencontres en live et que certaines se passent bien, mais n’aboutissent pas pour autant sur une relation amoureuse.Je change régulièrement mes photos de profil. J’essaie de comprendre ce qui peut fonctionner ou pas. Je m’inspire par ci et là, je m’adapte, j’expérimente… Je suis un scientifique de l’amour (seul, dans son labo…). Mais tout ça ne suffit pas, car la plupart des profils susceptibles de me plaire ne likent pas forcément en retour. J’essaie alors de m’en faire une raison : soit elles ne sont pas prêtes, soit elles font des amalgames, soit elles cherchent un gars plus beau, soit elles ont déjà trouvé quelqu’un,…

Le plus chiant avec les sites de rencontres, c’est de devoir y aller en espérant oublier une personne que tu aimes dans le réel et avec qui tu ne peux pas partager ta vie. Ça peut être pour plein de raisons : elle est déjà en couple, elle t’a quitté, elle est morte, elle aime les pizzas quatre fromages base sauce tomate alors que normalement les vrais savent que c’est base crème fraiche et pis c’est tout, etc… Alors tu peux pas t’empêcher de croire à cette future rencontre qui pourra à nouveau chambouler ta vie. Alors t’y vas. T’envoies des putains de cœurs.

Ça reste entre nous.
Jérôme Morel
Soutenez mon travail sur Tipeee : www.tipeee.com/jeromemorel

By |2019-01-13T15:08:26+00:00janvier 5th, 2019|BD à lire|0 Comments

Leave A Comment